Cybermalveillance

Vous trouverez ci-dessous quelques conseils pratiques de protection contre la cybermalveillance :

Si vous recevez un message ou un appel inattendu, voire alarmant, d'une organisation connue et d'apparence officielle qui vous demande des informations personnelles ou bancaires, vous êtes peut-être victime d'une attaque par hameçonnage (phishing en anglais) !

Attention au leurre envoyé via un faux mail, SMS ou appel téléphonique d’administrations, de banques, d'opérateurs, de fournisseur, de collectivité, etc.

Pour en savoir plus : www.cybermalveillance.gouv.fr/contenus-de-sensibilisation/

Rappel sur les précautions à prendre avec la messagerie électronique :

Contrôlez l'adresse de l'expéditeur : cohérence du nom et de l'adresse. Même une adresse légitime peut être usurpée.

Soyez attentif au contenu du message : français approximatif, anglais, incohérence entre l'expéditeur et le contenu du courriel doivent vous alerter.

Attention aux pièces jointes : n'ouvrez pas les fichiers dont le nom est en anglais, ou qui n'ont aucun rapport avec le type d'échange que vous pouvez avoir d'habitude.

Attention aux liens contenus dans les messages qui peuvent vous diriger vers des sites contrefaits.

Ne répondez jamais à une demande d’informations confidentielles (identifiants, numéro de compte...)

Si vous détectez un courriel frauduleux ou avez un doute, supprimez le message immédiatement et/ou contactez votre prestataire informatique tout de suite. Il vaut mieux perdre une minute que mettre en péril le système d'information.

Si vous pensez être victime d'un virus ou d'une attaque, débranchez/déconnectez votre ordinateur du réseau et contactez au plus vite votre prestataire informatique.

Évidemment, les systèmes de protections et de sécurité ne peuvent pas tout. Nous tous, utilisateurs, sommes les garants de l'intégrité du système d'information. Alors soyons vigilants !

Pour en savoir plus, consultez le kit complet de protection contre la cybermalveillance