Moustique-tigre : la Nièvre sous surveillance

La Bourgogne-Franche-Comté n’échappe pas à l’expansion du moustique-tigre désormais présent en Saône-et-Loire, en Côte-d’Or et dans la Nièvre.

Mots-clés : surveillance et prévention.

Aedes albopictus, dit moustique-tigre, est installé depuis de nombreuses années dans les territoires ultra-marins, notamment dans l’Océan Indien où il est actuellement à l’origine d’une épidémie de dengue sur l’île de La Réunion. En métropole, il s’est développé de manière significative et continue depuis 2004 et est désormais présent dans 51 départements, y compris la Nièvre.

Savoir reconnaître et signaler le moustique-tigre et éviter son implantation : lire le communiqué.

A lire également : l'arrêté préfectoral relatif à la lutte contre le moustique-tigre dans la Nièvre.